Michaël Delacour

Formé au cours Jean-Laurent Cochet où il apprend les bases du théâtre classique, Michaël s’est par la suite diversifié dans l’impro, les techniques de jeu américaines, et le stand up. Michaël s’est illustré autant dans des rôles dramatiques que comiques : La jeune fille et la mort, De rien pour rien, Les fabulistes Anonymes, Opération Las Vegas. En parallèle, il crée en 2014 son premier one man show. 

Depuis 2018, il est interprète dans la pièce De La Fontaine à Booba, où il joue en alternance Le Classique et le Moderne.  En 2020, il crée son deuxième spectacle Merci Vasectomie. Il présente également en alternance les soirées de L’Happy Scène à Paris.


Vincent Renaudet

Vincent RENAUDET découvre le théâtre avec Georges BECOT et la Compagnie du Chêne Vert,puis suit les Cours ALADIN, ceux du Conservatoire Régional de Nantes et enfin des cours Jean-Laurent COCHET.

Passionné par l’envie de découvrir le jeu sous toutes ses formes, Vincent multi- plie depuis les expériences sur scène, allant de Molière au théâtre contemporain en passant par le one man show ou encore la comédie musicale.

Egalement auteur, il écrit des scénarios de fictions audiovisuelles, des spectacles institutionnels pour des entreprises, des vidéos pour la Française des jeux et, plus récemment, Le ménage à Troie n’aura pas lieu, une comédie dans laquelle il joue également. Vincent interprète depuis 2022 le rôle du Classique.

Guillaume Loublier

Guillaume débute au café-théâtre à Montpellier en 2009. L’envie d’apprendre le mène ensuite au cours Jean-Laurent Cochet, où il étudie le répertoire classique pendant 3 ans. Depuis 2013, il joue dans Les Amoureux de Marivaux (Théâtre Poche-Montparnasse…), une comédie mise en scène par Shirley et Dino, et dans Éduquons, éduquons, éduquons de Michel Saillard. En 2014, il fait partie des Talents Adami du Festival de Cannes, révélé par le court-métrage La Nouvelle Musique. Il participe en 2016 à la création de la pièce De la Fontaine à Booba, dans laquelle il joue le rôle du moderne. Il crée en 2020 son premier seul en scène, Air (Artificial Intelligence Rigolote).